EXPO 2017 de l'IOB

~ ~Faites amusants~ inspirées par les scientifiques de l'IOB ~

Vous trouverez ci-dessous des faits scientifiques amusants, intrigants et surprenants touchant l'océanographie! De nouveaux faits seront présentés chaque mois. Alors, n'oubliez-pas de consulter de nouveau la page en avril.

Toutes les versions des ~Faites Amusants~ sont accessible dans ce document PDF.

Ce mois-ci renseignez-vous sur les zones de protection marines.

  1. Il y a cinq zones de protection marines gérées par Pêches et Océans Canada au Canada atlantique.
  2. Pêches et Océans Canada gère deux zones de protection marines dans les Maritimes : le Gully et l'estuaire de la Musquash.
  3. Le Gully mesure plus de 65 kilomètres de long sur 15 kilomètres de large, soit deux fois la longueur du port d'Halifax et sept fois sa largeur!
  4. Les petites bestioles marines sont à l'abri de tout danger à des profondeurs de plus de 3 km dans le canyon sous-marin du Gully.
  5. La ZPM du Gully est un habitat important pour les baleines; plus de seize espèces de baleines ont été observées dans ce vaste canyon sous marin!
  6. En août 2010, le canyon sous-marin du Gully a été désigné à titre d'habitat essentiel pour les baleines à bec, une espèce en voie de disparition.
  7. La 6e ZPM du Canada, l'estuaire de la Musquash, est un vaste marais salé relativement intact, situé dans la baie de Fundy.
  8. La désignation d'une zone de protection marine n'est pas une mince affaire. Il faut tenir compte des données scientifiques, mais aussi de diverses considérations sociales, culturelles et économiques.
  9. Le banc de Sainte Anne a été déclaré zone d'intérêt en juin 2011. Cette déclaration est la première étape vers la désignation d'une zone de protection marine.
  10. Plus de 100 espèces ont été dénombrées dans la zone d'intérêt du banc de Sainte Anne. Cette grande diversité d'espèces est attribuable à la grande diversité d'habitats.
  11. La zone d'intérêt du banc de Sainte Anne comprend une grande variété d'habitats : des eaux peu profondes et riches en algues des bancs côtiers au profond chenal Laurentien en passant par les affleurements rocheux.
  12. 12. La zone d'intérêt du banc de Sainte Anne, qui pourrait être désignée à titre de ZPM, est un secteur important pour certaines espèces de poissons de fond dont les stocks sont appauvris, notamment la morue et le loup atlantique.
  13. 13. La morue et le hareng du golfe du Saint Laurent passent l'hiver dans les eaux profondes au large du Cap Breton, y compris dans le banc de Sainte Anne.




Canada's Marine Protected Areas




The Gully




St Annes MPA Map




Sea Star






Faites le quiz de l'IOB

Date de modification: 2017-05-17 Institut océanographique de Bedford - Expo 2017 de l'IOB Difficultés techniques?
Veuillez communiquer avec le webmestre